BK2 : les chantiers battent leur plein !

Le 27/07/2010

Chers parents, chers amis, chers tous,

Ici l’Afrique, Koudougou, 35 et parfois 40°, avec heureusement de temps en temps une pluie bienfaitrice, même s’il ne pleut pas assez dans la région où on est et que les gens sont vraiment inquiets pour les récoltes.

Nous allons bien, très bien, nous nous plongeons chaque jour un peu plus dans cette terre d’Afrique, sa chaleur humaine, son soleil, son accueil, sa pauvreté, ses pistes, cabossées, poussiéreuses qui secouent nos petits ventres fragiles de Nassaras, mais aussi nos cœurs et nos idées.

Etrange impression. Ce coin de terre perdu du monde fait partie aujourd’hui partie de nous comme si nous y avions vécu depuis longtemps. L’Afrique est prenante, envoûtante, passionnante, belle, humaine.

Depuis 15 jours, nous y avons rencontré tant de gens chaleureux, nous y avons reçu tant d’accueil, de sourires, nous y avons vu tant de souffrances et d’injustices. Pour beaucoup sur terre, la vie est un combat, nous l’avons un peu mieux compris aujourd’hui.

Les chantiers auront occupé la plupart de notre temps ces 8 derniers jours et nous auront fait prendre conscience de tant et tant de choses.

Nous nous y sommes donné à fond, si vous saviez ! 6.000 trous creusés au reboisement, et nous espérons bientôt 7.000, nous commencerons à planter les arbres cet après-midi, nous avons été cherché les plants hier à la pépinière, 7.000 arbres, cela fera dans quelques années une très belle forêt là où il n’y avait jusqu’ici que du sable et de la terre aride. C’était dur,  parfois épuisant, mais l’ambiance du groupe, les chants, les danses, les échanges, nous ont portés et poussés à donner le meilleur de nous et nous sommes tellement fiers de ce geste posé. 

Et puis il y a eu ces jours d’immersion dans l’économie de la rue, à Koudougou, aux côtés de petits vendeurs de rien du tout, d’artisans, de cireurs de chaussures, dans des maquis (sorte de petits restos de bord de route), tous ces gens – souvent des enfants - qui vivent de rien en faisant preuve de courage et de débrouillardise et qui sont heureux d’avoir récoltés à la fin de la journée quelques centaines de CFA, à peine 1 euro. Voilà qui rend bien dérisoire tant de nos petits soucis quotidiens d’Occidentaux.

Et puis il y a eu le chantier primaire, 75 enfants et quelquefois 100 d’un village perdu, pauvres, déguenillés, mais d’un sourire et d’une joie de vivre désarmants, chantant, dansant, vous sautant dessus, trichant comme tous les gosses de la terre pour gagner les jeux, ce fut aussi une belle leçon de vie de voir combien le bonheur est d’abord une question de regard et de cœur.

Et puis il y a eu le chantier santé, dans un dispensaire et dans un centre de renutrition, à Nandiala, petit village à 25 KM de Koudougou, aux moyens dérisoires, pour faire face aux choses les plus dures, la rencontre de gens exceptionnels qui y travaillent, presqu’à mains nues, petits matériels insuffisant, salles de soins et d’accouchement rudimentaires, le dispensaire couvre les besoins de plusieurs villages, environ 15.000 personnes, enregistre plus de 450 accouchements par an, tout cela sans médecin. Faut-il préciser que le jour même de l’accouchement, la femme repart à la maison, aux champs ? Pourquoi ne fait-ton pas plus pour partager ce que nous avons de trop chez nous ? Et nous, d’avoir tenu dans nos bras des nouveaux-nès, d’avoir participé à une campagne de vaccination, d’avoir pris conscience de tout cela, nous avons été pour beaucoup énormément touchés.

 

Et puis il y a eu la visite du micro-barrage dans le village de Rialo, au bout dune piste impossible, et là aussi, nous avons été impressionnés par cette digue de 220 mètres de long, ce lac s’étendant sur plusieurs kilomètres, tous les aménagements faits autour, périmètre maraîcher, périmètre rizicole, puits, forage pour pomper l’eau potable, ces champs verts à perte de vue, champs de mil, rizières, pour un village à nouveau plein d’avenir. Oui l’Afrique se bouge pour s’en sortir, oui, votre soutien financier durant cette année a redonné la vie à des centaines de personnes. Merci à tout ceux qui ont permis cela.

Le plus dur sera de quitter ce bout de terre, le plus dur sera de quitter tous ces gens, nos amis correspondants, les enfants de l’école, Sibiri, Thomas, Landri, tous les autres, comment leur dire merci, comment leur dire adieu ?

Après, la vie ne sera peut-être plus tout à fait comme avant, après, le regard que nous portons sur le monde et sur les autres ne sera sans doute plus tout à fait le même, sans doute sera-t-il plus ouvert, plus humain, comme celui que nous avons appris à avoir ici.

Nous savons que vous êtes près de nous, nous vous portons aussi, nos cœurs ont pris la couleur de l’Afrique, celle de l’espoir. Nous vous embrassons tous, nous vous aimons.

PS Hélas pas moyen de joindre des photos depuis le Burkina cette année, système Internet pas assez performant.

Voici pour finir quelques mots de certains d’entre nous (ceux qui étaient présents au moment d’écrire ce message).

 

Mon chantier primaire était inoubliable, c’est grâce à Val pour les billes et à Pa, Man, Oli et Ben qui m’ont donné des idées. Je vous aime trop tous.

            Caroline

 

L’Afrique est un lieu magique, les gens sont adorables et très accueillants.

Maurine

 

Tout se passe bien. Ca diminue, et j’essaye d’en profiter un maximum ! Bisous.

Juliette C.

 

La visite du dispensaire était marquante, le reboisement se passe bien, on creuse avec acharnement ; j’ai vendu des bananes pendant une journée, et là on est en route pour voir des crocodiles ! J’aime trop le Burkina. Bisous.

            Lina

 

Le chantier santé était inoubliable, j’ai appris plein de choses. Au reboisement, je fais de superbes rencontres et j’ai été au maquis pendant une journée. En bref, c’est génial ! Bisous

            Laurianne

 

Les chantiers sont géniaux, l’ambiance aussi et les douches en fin de journée sont une renaissance ! Bisous et à bientôt. (J’espère voir Floch junior à mon retour…)

            Alice

 

J’ai découvert ma vocation… Vendeuse de sésame ! Le reboisement est super, de même que les rencontres que nous faisons. Pensez aux « accompagnateurs » pour mon retour….

            Avril

 

Les chantiers sont tous géniaux. Je découvre pleins de choses. Je pense à vous. Bisous.

            Chloé M.

 

Il n’y a aucun chantier que je préfère, je les aime tous ! Ce reboisement est génial et j’ai ciré des chaussures ! Gros bisous

            Elise S.

 

Tous les chantiers sont géniaux. Surtout le reboisement ! J’ai de super muscles ! Gros bisous !

            Maïté

 

Hello ! Chantiers économique et primaire déjà faits : expérience incroyable. Reboisement fatiguant mais génial ! Pleins d’échanges avec mon correspondant et les autres. Bisous et à bientôt.
            Charline L.

 

Coucou, j’ai passé mon chantier économique en tant que cireuse de chaussure, c’était génial ! Sinon tout se passe très bien. A bientôt.

            Nadège

 

Coucou, j’ai bien travaillé au maquis et le chantier reboisement avance bien. Les correspondants sont géniaux et les pantalons africains très agréables. Bisous.

            Noémie

 

Coucou, ici tout va bien, j’adore le chantier reboisement et le projet avance bien. J’ai eu un nouveau correspondant, il s’appelle Amadou et je l’adore ! Que de bonnes choses ! Bisoux.

            Laura

 

Tout va toujours bien, les chantiers sont nickel. De bons moments ici.

            Pierre

 

Suis en route pour voir des crocos ! « L’Afrique se vit » héhé ! Maman, la vie est belle ! Hâte de vous voir. Je capture de si belles images et vis des rencontres extra. Love.

            Louise

 

La vie est agréable ici, on vit au rythme africain.

            Alban

 

J’ai vendu des fruits, creusé, vu le micro-barrage, passé des soirées et moments inoubliables ! Pleins de choses à vous raconter. Bizzz !

            Chloé P.

 

Coucou ! Rectification : j’ai fini par avoir la tourista ! Tout se passe à merveille ! Bisoux Tine-Tine

Ps : si retard avion j’aimerai quand même Mike !

            Céline D.

 

Bonjourno ! La plus belle expérience et journée de ma vie : citer les chaussures dans la rue avec Landri ! Love.

Charlotte B.

 

Tutustun prikalliseen kulttuuvian ja se on hieno ! Hali !! Miuku

            Mikaela

 

Super semaine : reboisement, vendeuse de sésame, ciné, messe, boite de nuit, resto, safari, croco,… Enfin la total ! Bisous (maman pour ta question, c’est oui !!)

            Elise R.

 

Hey, re-moi ! Semaine de dingue à Koudougou, les chantiers se passent super bien et R.B. est génial ! Hâte de tout raconter. Zoubis !

            Charlotte L.

 

Toujours super chouette ! Assez déçu de mon chantier santé mais le reboisement me convient trop. Toujours en bonne santé. Bisous !

            William

 

Coucou, je vais super bien, j’ai l’impression de me redécouvrir ! C’est magique et on mange super bien ! Impatiente de vous revoir ! Je vous aime.

            Audrey

 

J’espère que le Sénégal s’est bien passé. Ici on est plongé au cœur de l’Afrique. De supers contacts avec les correspondants. Je suis une vendeuse de sésame accomplie et je manie bien la pelle ! Bisous.

            Julie C.

 

J’espère que tout va bien en Belgique. Au Burkina, ça se passe très bien. Bonne humeur et motivation au chantier reboisement ! Le chantier primaire est rempli de sourires. Bisous à tout le monde !

            Leila

 

Tout compte fait, j’ai trouvé le confort ici et je redécouvre les vraies valeurs de la vie. Vous me manquez terriblement !

            Valentine M.

 

Grâce à ce voyage, je me redécouvre. Je m’imprègne de tous les sourires, tous les regards que je croise pour revenir encore plus forte ! Bisous.

            Tracy

 

Tout va bien jusqu’à présent. Cette semaine, j’ai commencé mon chantier reboisement avec ma correspondante et fait mon chantier primaire. Vous me manquez terriblement.

            Margaux

 

Ma correspondante est géniale et vous remet son bonjour. J’ai déjà fait mon chantier économique (cireuse de chaussures) et reportage. Je suis impatiente de vous revoir pour tout vous raconter.

            Sarah

 

Chouette correspondant, j’ai fini mes chantiers primaire et économique : super expérience ! Ca fait du bien de se ressourcer, j’espère que tout va bien en Belgique. Vous me manquez. Bisous.

            Camille

 

Coucou tout le monde ! Je vais bien, j’ai fini mes chantiers primaire et économique. Il ne me reste plus que le reboisement. Gros bisous. Je vous aime.

            Julia

 

Hello ! J’ai fait mon chantier santé et c’était vraiment une expérience incroyable, à la fois triste et heureuse que je m’en rappellerai pour le reste de ma vie. J’attends maintenant avec impatience le chantier économique. Hope you are all well & lets do love.

            Sabrina

 

Coucou tout le monde ! Je suis trop pressée de vous retrouver, mais en attendant je vis mon voyage à fond. J’ai déjà vécu beaucoup d’expériences inédites. Bisous bisous ! Et bon anniversaire maman !

            Marie-Hélène

 

Devinez quoi ! Je suis toujours vivante ! Ca va bien, j’ai été cirer les chaussures à Koudougou et vendre des galettes de sésames au péage. Je suis aussi passée à la radio, c’était pas mal. Bisous à vous et Séba !

            Céline H.

 

Hello ! J’espère que ça été super avec Rosalie… Je pense fort à vous et un super annif à ma Chacha ! Ici c’est génial : reboisement d’enfer avec les correspondants, et chantiers primaire et radio géniaux. J’ai hâte d’avoir votre avis sur l’émission… Bizz.
            Florence.

 

J’ai déjà fait mon chantier économique et primaire : géniaux ! Hâte de vous raconter ! Les correspondants sont trop sympas ! Le groupe est super et les staffs aussi ! J’espère que tout se passe bien pour vous ! Gros bisous.

            Charline R.

 

Salut à tous. Encore une semaine de passée au pays des Hommes Intègres. Tout va bien, 50 millions de choses à dire… Gros bisous et à bientôt.

            Marie (infirmière)

 

Je m’épanouis, je danse, je ris. Je vis pleinement chaque instant. Je puise ici une force incroyable. J’espère que vous profitez de mon absence ! I LOVE YOU ALL.

            Marie

 

Hakuna matata ! Tout va bien, vous me manquez !

            Valentine

 

Salut ! J’aime la vie. J’en espère tout autant pour vous. Prenez soin du rock.
            Cyril

 

Le retour va être dur tant ce pays fait partie de moi maintenant. Voilez bien, vous me manquez. Dikkes Bussi und préparez du gâteau pour le 4/08 SVP. Barka d’avance !

            Elisabeth

 

C’est un voyage totalement différent que je vis cette année, tout en retrouvant des marques, des amitiés, des sourires et des valeurs. Je me réjouis de vous retrouver. Je pense à vous. Portez vous super bien. Gros « Idem » !

            Fanny

Inscrivez-vous à notre newsletter