Echos des premières journées de formation

Le 05/11/2004
Ca y est, le premier week-end de formation est terminé. C’est parti pour une année comme jamais. En effet, après un passage dans certaines écoles francophones et une soirée de présentation du projet Do It 2005, un groupe de jeunes âgés de 14 à 18 ans a décidé de se lancer dans la grande aventure... Ces jeunes se sont lancés dans une année de découverte sur le Tiers-monde, dont l’aboutissement sera une séjour de 3 semaines et demi au Burkina-Faso, au Sénégal ou au Bénin.

C’est lors des w-e du 13-14 et 20-21 novembre qu’ont eu lieu les premiers journées de formation, qui se sont déroulées à merveille. La matinée du premier jour tournait autour de thème « faire équipe ». Nous avons fait différents jeux pour apprendre à mieux se connaître, et commencer à former un groupe. Important pour un tel voyage…

L’après-midi fut consacrée aux enfants. Différents débats, vidéos et témoignages nous ont permis de mieux nous rendre compte de la condition de milliers d’enfants par-delà le monde, d’en comprendre le pourquoi mais aussi de voir quelles sont les solutions pour améliorer la vie de ces enfants.

L’un des moments forts de cette journée fut peut-être un premier contact avec l’Afrique par l’intermédiaire du plus africain des belges, Paul Ouédraogo. Le début de la soirée a commencé par un conte et s’est poursuivi par toute une série d’épreuves pour trouver la solution à son histoire…

Le dimanche fut consacré à la condition de la femme. Nous avons eu l’honneur d’accueillir Rasmata, qui vient également du Burkina. Elle nous a partagé le quotidien de la femme africaine, cette femme qui accomplit des journées de 16 heures de travail et tant encore… Cela nous a permis d’ouvrir les yeux sur des réalités trop souvent méconnues et de réaliser qu’aujourd’hui, en Afrique comme ailleurs dans le monde, « le développement passe par les femmes ».

Enfin, c’est sur de magnifiques représentations théâtrales que se termina ce premier week-end, avant goût de ce que sera le reste de l’année…

Impossible is nothing…C’est parti pour une année comme jamais…

L’équipe de D.B.A.

Inscrivez-vous à notre newsletter