De retour de Madagascar !

Le 20/01/2014
        
Afin de préparer le séjour de cet été à Madagascar, Eléonore, permanente de l’association, est partie une dizaine de jours sur l’île rouge.
Après un an de partenariat avec l’ONG Saragna, il était temps de faire le bilan du travail effectué ensemble et de lancer les bases du nouveau programme 2014. Eléonore est donc partie une dizaine de jours rencontrer notre partenaire malgache et assister aux premières activités de 2014.

Cette année, 22 jeunes malgaches ont été retenus pour se lancer dans l’aventure. Ils ont débuté leur formation durant la mission par une activité autour de la citoyenneté. Ils ont également lancé la correspondance du Do It 2014... grâce à laquelle les jeunes belges ont déjà pu faire connaissance avec eux ce samedi 18/01.

Les responsables malgaches, quant à eux, ont également commencé leur formation. Ils sont 5 anciens participants à avoir intégré la première équipe responsable bénévole malgache. Ils apprendront, tout comme leurs confrères belges, tout au long de l’année à animer et gérer un groupe de jeunes dans un programme citoyen. Mais ce ne sont pas les seuls participants de 2013 à continuer leur engagement. En effet, les 18 jeunes du projet de l’année passée ont décidé de se mobiliser afin de mener des actions citoyennes dans leur milieu et surtout de sensibiliser leur entourage (dans leurs écoles et leurs quartiers) à s’engager également pour les communautés locales.

Enfin, Eléonore a rencontré les parents des jeunes du Do It 2014, très enthousiastes que leur enfant participe à ce projet citoyen et interculturel.  Quant à la préparation du séjour de 2014, Saragna s’y attelle déjà et nos partenaires logistiques et de chantier sont déjà ravis de nous voir revenir en juillet prochain après la belle expérience de 2013. Bref, une mission pleine de rencontres enrichissantes !

Témoignage de Mariano, participant au Do It 2013, encadreur pour le Do It 2014 :

"Ce projet m'a été bénéfique en beaucoup de points mais selon moi, sa plus grande utilité est de m'avoir fait prendre conscience que je devais être responsable, être un bon citoyen. En effet, ce projet m'a fait comprendre qu'être un habitant d'un pays, ce n'est pas simplement vivre dedans mais on est aussi soumis à des devoirs si on veut que notre pays aille mieux. Grâce au séjour d'immersion que j'ai passé avec les Belges, j'ai pu voir que même s'il y a des inégalités entre le Nord et le Sud, on peut dire que nous sommes les mêmes et ça m'a donné envie de bouger pour mon pays, pour le monde"

Mariano
Array ( )