Un départ sur les chapeaux de roues, merci à tous!

Le 20/11/2012
« Le meilleur est à venir » a énoncé Barack Obama, suite à sa réélection. Bien sûr, le président s’adresse à ses électeurs, à l’Amérique, mais cet espoir c’est le monde entier qui le partage après tout.

Si ces derniers jours, plus de 300 jeunes ont participé à leur première formation sur les inégalités Nord/Sud, c’est que cet espoir, ils le partagent.


Toi que nous avons rencontré ce weekend, toi aussi, tu y crois, tu te bats tous les jours pour que ça ne reste pas qu’une utopie dans ta vie, pour toi-même, ta famille, tes amis mais aussi pour ton futur correspondant africain, pour les partenaires qui nous accueilleront en juillet au Burkina Faso, au Bénin, au Sénégal ou à Madagascar, et toutes ces personnes qui attendent un monde meilleur. 


Ce premier week-end a été placé sous le signe de la rencontre et de la prise de conscience des inégalités qui existent dans notre monde. Les inégalités font toujours plus de victimes, et ces dernières vivent presque toutes au Sud de notre planète. Le progrès ne bénéficie au bout du compte qu'à un milliard de privilégiés qui, pour la toute grande majorité, habitent au Nord de la planète. Il y a bien sur Terre deux mondes, certes eux-mêmes traversés d'innombrables inégalités et contradictions, mais qui globalement se situent aux antipodes l'un de l'autre. D'une part, une société riche et matérialiste, et de l'autre une société qui subit les dérives de cette course au profit et survit avec des moyens dérisoires. Rendre compte de ces inégalités à travers de nombreuses activités et thématiques différentes, a été notre principal objectif ce week-end. 


A cette fin, nous avons parlé des enfants du Sud, forcés de travailler pour assurer leur survie et celle de leur famille. Les enfants représentent le groupe social le plus vulnérable, et sont les premières victimes de la pauvreté. Nous avons également évoqué le thème des stéréotypes, très présents dans notre vie quotidienne. Même s’il est normal que chacun de nous ait des idées reçues sur l’autre et le Sud, il est important de savoir les déconstruire et les comprendre, mais également d’éviter que ces derniers nous poussent à l’indifférence, le rejet, voire le racisme. Tout au long du projet « do it », nous apprendrons à respecter la différence et à nous ouvrir à d’autres opinions et valeurs grâce au dialogue interculturel. Mieux comprendre les inégalités Nord/Sud, c’est également comprendre les médias. Connu comme le quatrième pouvoir, les trois autres pouvoirs étant incarnés par l’Etat (exécutif, législatif et judiciaire), les médias ont une influence gigantesque sur nos représentations du monde actuel. Obéissant à des logiques d’audience et de compétitivité, il arrive que les médias simplifient, banalisent, stéréotypent les informations. Les médias nous renvoient trop souvent une image négative du Sud, incapable de s’en sortir, toujours confronté à la misère, aux catastrophes humaines et aux guerres. Il est important de prendre conscience qu'il faut rester critique à tout moment par rapport à l’information reçue. 


Poser le constat des inégalités Nord/Sud, y réfléchir ensemble et essayer d’entrevoir des solutions avec vous, c’était un vaste programme !


Aujourd’hui, toute l’équipe de DBA vous remercie tous pour votre participation plus qu’active. Nous vous avons expliqué en début de weekend toute l’importance de votre participation dans les débats, les activités, pourquoi il est important que vous fassiez entendre votre voix et confrontiez vos idées et nous avons été enchantés de vous voir si réactifs et enthousiastes !


Ce n’est qu’un début, ensemble nous allons faire de grandes choses. 


Restez curieux! 

Merci à tous

Inscrivez-vous à notre newsletter