Le Bénin 2 envoie du rêve!

Le 16/07/2012
                                                

Après un long et fatiguant voyage, le groupe est enfin réuni dans la joie et la bonne humeur. Les éclats de rire fusent et après une soirée en bonne compagnie à Cotonou, nous sommes partis en direction d'Allahé. Premier choc culturel! Lorsque nous sommes arrivés dans ce petit village situé dans l'un des arrondissements les plus pauvres du Bénin, nous avons découvert la réalité des paysans béninois. Par réalité, nous parlons d'une vie sans électricité et sans eau courante. Même si nous partageons un mode de vie très différent, le premier contact a été facile et enrichissant. Sur place, les discours du chef du village et des autres notables nous ont montré l'importance de la récolte de fonds que nous avons mené pour le projet Sahel Vert.

La matinée du lendemain a été bercée ppour chacun par l'acceuil dans différentes familles du village. Avec une grande tristesse, nous avons quitté ce village aux personnes si souriantes, pour rejoindre dans l'après-midi nos correspondants.

La fatigue a été vite oubliée, troquée contre l'impatience, la joie et les chants de nos correspondants. Le premier contact a été aisé et rapide, et nous avons été agréablement surpris par l'ouverture d'esprit des béninois; non seulement par celle de nos correspondants mais aussi par celle de tous les habitants béninois rencontrés jusqu'ici.

Nous avons aussi été surpris par la qualité de la nourriture locale, composée principalement de fruits/légumes, de féculents et d'épices diverses.

Le lendemain, nous sommes partis à la découverte d'Abomey main dans la main avec nos nouveaux amis. Après un trajet plus mouvementés (nous avons découvert nos bâchées, notre moyen de transport préféré, car une fois les bâches remontées le vent vient nous rafraichir un peu!), nous avons passé une après-midi studieuse à visiter les palais royaux d'Abomey. Nous avons ainsi pu en apprendre un peu plus sur l'histoire du Bénin.

C'est une fois rentrés chez nous que nous avons réalisé que non seulement l'ambiance au sein du groupe ne cesse de croître, mais aussi qu'ici, les journées semblent passer beaucoup plus vite qu'ailleurs.

Le lendemain matin, nous avons pu nous dépenser avec nos correspondants à travers des jeux et autres activités sportives. L'après-midi fut agitée suite au parlement des jeunes, lors duquel nous avons débattu de manière énergique sur trois thèmes : L'immigration, la condition de la femme et la dette de l'Afrique.

Nous sommes maintenant à la veille de notre premier jour de chantiers et tout le monde brule d'impatience d'y être. Les contacts et les liens se construisent, non seulement entre correspondants, mais aussi avec les responsables et les partenaires béninois.

Du Bénin, on peut dire beaucoup de choses : Il fait chaud (même quand il pleut) et humide (encore plus quand il pleut), le paysage est d'une beauté à couper le souffle (on passe de la rougeur de la terre à la verdure éclatante de la végétation). Mais ce qui est le plus mémorable c'est de voir un sourire partout où l'on pose le regard.

A bientôt!

Le Bénin 2!

Inscrivez-vous à notre newsletter