Rialo-Allahé: où en sont les travaux?

Le 26/06/2009

 

Au Burkina Faso, notre projet "Sahel vert 2009" vise cette année à améliorer les ressources en eau du village de Rialo, dans la province du Boulkiemdé, et ainsi à contribuer à renforcer la sécurité alimentaire de toute sa population.

 

Comment ? Notamment grâce à la construction d’un micro-barrage et d’autres ouvrages hydrauliques (puits, forages) et agricoles (périmètres maraîchers et rizicoles, ...) mais aussi à travers un travail de sensibilisation des populations villageoises aux bonnes pratiques d’hygiène, à travers de meilleures pratiques culturales et des campagnes d’alphabétisation. 

 

Actuellement, à Rialo, le village continue de se mobiliser pour la construction du micro-barrage. Ce dernier, d’une longueur de 184,25 mètres, est déjà bien avancé. Le mur du micro-barrage et les contreforts soutenant ce mur sont terminés. Le plateau de dissipation, permettant de freiner la vitesse de l’eau lorsqu’elle déborde du mur, est en cours de construction. Le défi à venir est de pouvoir terminer ce plateau de dissipation avant l’installation définitive de la saison des pluies (fin juin) et ainsi pouvoir bénéficier d’un ouvrage totalement fonctionnel dès cette saison. Quoiqu’il en soit, ce sont plus de 106.043 m³ d’eau qui seront déjà retenus cette année et qui s’infiltreront pour réapprovisionner la nappe phréatique.

 

Au delà du micro-barrage et en parallèle aux cultures traditionnelles de mil et de sorgho, la population commence activement la culture de riz. 5 Ha ont été aménagés et seront cultivés durant l’hivernage. Pour le maraîchage, 4 puits ont été creusés. 2 sont déjà totalement terminés (cuvelés et pourvus d’une margelle) et 2 autres vont être terminés, dans la mesure du possible, avant l’arrivée des pluies. L’exploitation du jardin maraîcher pourra donc débuter dès le mois d’octobre et 2 cultures pourront être réalisées, permettant aux populations de produire durant la contre-saison.

 

Notons également que le village est équipé depuis l’année dernière d’un forage permettant l’approvisionnement d’une partie de la population en eau potable. De plus, des sensibilisations/formations ont été dispensées aux habitants afin de les informer sur les bonnes pratiques à adopter en matière d’utilisation de l’eau.

 

Au Bénin, le projet Sahel Vert 2009 a pour objet la mise en valeur des potentialités hydrologiques naturelles des terres de fonds de vallée situées le long du cours d’eau Zagbo, à Allahé. A travers une dynamisation des populations en groupement, la sécurité alimentaire de l’arrondissement est renforcée par l’aménagement et la mise en valeur de ces bas-fonds pour la riziculture et la valorisation des versants pour le maraîchage et les arbres fruitiers.

 

Actuellement, 11 groupements regroupant 200 producteurs sont fonctionnels et ont aménagé une superficie supérieure à 15 Ha pour la culture de riz. La consolidation des aménagements avec des matériaux définitifs (béton, ..) et la construction d’un système d’irrigation plus poussé débuteront après la saison des pluies, c’est-à-dire au mois de novembre. Le maraîchage est également en cours et permet la production de tomates, piments, gombo et autres légumes.

 

Des formations ont été organisées avec les populations afin de les former sur les techniques culturales du riz et l’équipement pour la transformation des productions au niveau local est progressivement acquis. Un motoculteur, une décortiqueuse et une vanneuse sont déjà disponibles sur le site. La construction d’une aire de séchage et d’un magasin permettra en outre d’améliorer encore la qualité des productions et leur commercialisation vers les marchés locaux.

 

De tout cœur, nous remercions toutes les parrains qui soutiennent ces populations du Burkina Faso et du Bénin. Etant sur place en juillet par l’intermédiaire de nos séjours d’immersion (Do It), nous ne manquerons pas de vous informer prochainement sur l’état d’avancement des travaux, avec des photos cette fois.

 

Inscrivez-vous à notre newsletter