De retour d'un voyage scolaire pas comme les autres

Le 05/05/2009

Les élèves et les enseignants de l’Institut Sainte Marie Jambes témoignent :

L’aventure a commencé le 2 mai 2008 exactement, soit il y a 1 an… Cette journée fut la première journée de formation organisée dans le cadre de notre projet « ISMJ-Afrique 2009 ». Ce dernier a regroupé 22 élèves de l’Institut Sainte Marie de Jambes et 3 professeurs.

Une année durant, nous nous sommes retrouvés pour des formations sur des thèmes aussi divers que l’écologie, la politique du continent africain, les mécanismes économiques mondiaux, … L’objectif était de bien préparer les élèves à un séjour d’immersion de près de 3 semaines au Burkina Faso.

Et après un an de préparation, nous nous sommes envolés le 1er avril pour l’Afrique.

Après un vol sans encombre, nous sommes arrivés à Ouagadougou. Les premières impressions  ont été immédiates : à 2 heures du matin, il faisait plus de 30° !!!

Et puis … Et puis, tout s’est enchaîné. L’arrivée à Koudougou, l’accueil musical et dansant par les correspondants, la rencontre avec les enseignants et les élèves de l’école primaire de Kamsi, la visite du dispensaire, et du centre de renutrition de Nandiala, … Les 2 premiers jours nous ont permis de rencontrer des personnes (enseignants, infirmiers, religieuses, …) qui jouent un rôle capital dans le domaine de la santé et de l’éducation de ce pays.

Durant toute la semaine qui a suivi, les jeunes ont pu vivre de façon plus concrète la réalité des habitants du Burkina. Travail avec les femmes dans les périmètres maraîchers à Villy (petit village bénéficiant de l’apport en eau grâce à un micro-barrage), animation des élèves de l’école primaire de Kamsi, travail au dispensaire, journée avec un jeune cireur de chaussures, une vendeuse de sésame, une vendeuse au marché, …

Que de rencontres en quelques jours ! Quelle leçon pour nous, européens ! Nous avons rencontré des gens courageux, des enfants avides de savoir, des personnes qui se battent avec des moyens dérisoires pour faire reculer la misère et la maladie, sans jamais se décourager.

Les jeunes ont également eu la chance de rencontrer leurs correspondants, avec lesquels ils avaient eu l’occasion de correspondre depuis déjà quelques mois. Ces rencontres ont été l’occasion de nombreuses discussions et échanges sur des thèmes aussi divers que la place de la femme, la religion, l’homosexualité, … Autant  d’occasions de se rendre compte de nos différences, mais également de tout ce qui nous rapproche.

Toutes ces discussions ont trouvé leur point d’orgue lors d’une journée Parlement des Jeunes, durant laquelle les débats ont fusé, dans l’enthousiasme et la bonne humeur.

Au bout de 15 jours, nous avons quitté Koudougou et les correspondants, afin de faire durant 4 jours, un petit circuit dans le Sud-Ouest du pays. Paysages magnifiques, hippopotames, cascades, … Tout cela contrastait avec la sécheresse du centre. Ce fut aussi l’occasion pour nous tous de préparer notre retour en Belgique, d’aborder la transition en douceur…

Et le 19 avril, en début d’après midi, nous avons débarqué à Zaventem. Quelle joie de revoir nos familles ! Que de choses à raconter ! Mais également que d’expériences difficiles à partager !

Ce séjour au Pays des Hommes Intègres a été, sans nul doute, pour chacun d’entre nous, une occasion de se trouver lui-même, de se recentrer sur les vraies valeurs.

Une chose est sûre : des liens se sont créés entre la Belgique et le Burkina. Plus que de simples rencontres, de vrais liens d’amitié. Nous avons reçu énormément de choses. Nous ne sommes pas prêts de l’oublier. Nous sommes revenus grandis.

Il nous faut maintenant atterrir et tirer des enseignements de cette magnifique aventure. Mais cela, c’est la suite de l’histoire…

Inscrivez-vous à notre newsletter