Témoignage - Après le Do It, un nouvel engagement: la formation continuée

Le 22/10/2008

Bonjour à tous, membre de DBA, bénévole, nouveau jeune ou que sais-je encore !

Je m’appelle Marie, j’ai 17 ans.

Mon expérience en tant que jeune du DO IT 2008 vient de s’achever. Une autre expérience tout aussi palpitante est déjà lancée…

J’aimerais partager avec vous une partie de mon parcours au sein de cette association ; du passage de l’immersion à l’engagement : ce passage du « Doïtien » encadré au rôle de responsable bénévole.

Les trois semaines que j’ai passées sur le continent africain, aux mille couleurs et aux mille sourires, ont été merveilleuses, sublimes… mais surtout  touchantes, marquantes. Il serait impossible de décrire ce séjour, tout comme la chaleur humaine, les odeurs, les rythmes et les sons qui nous ont accompagnés à chaque instant.

Après une telle immersion, il est impossible de revenir en Belgique avec le même regard sur l’Afrique, notre société, le monde en général.

Mon retour, je l’ai plutôt bien vécu. En général, il faut un petit laps de temps pour se réapproprier toutes les habitudes qui rythment notre quotidien, pour retrouver nos repères dans notre petite vie. Une semaine après, je partais trois semaines en famille aux USA.

Grâce à ces deux expériences, j’ai plutôt grandi et j’ai eu surtout l’occasion d’aller à la rencontre des deux modes de vie les plus extrêmes qui peuvent exister sur notre planète.

Déjà lors du séjour d’immersion, et encore de manière plus forte à mon retour, j’ai ressenti le besoin de poursuivre mon aventure avec DBA ; il était hors de question  que mon parcours au sein de l’ONG se finisse si vite. En une année, j’ai évolué de manière impressionnante, autant sur le plan personnel et humain, que sur ma vision du monde. Cette expérience m’a tellement apporté qu’il était exclu, dans mes pensées, de ne pas continuer à intégrer le projet.

C’est donc tout naturellement que j’ai demandé à intégrer l’équipe bénévole.

De plus, tout s’est passé si vite que j’avais envie de prendre du recul par rapport à tout ce que j’avais vécu. J’avais envie de comprendre, au travers du regard des nouveaux jeunes, les pas que j’avais moi-même posés une année plus tôt. J’ai eu aussi envie d’encadrer le nouveau groupe de jeunes, de leur transmettre mon expérience, de voir leurs yeux s’émerveiller à mesure qu’ils découvrent le monde de manière plus critique, d’observer leurs yeux remplis d’étoiles à l’évocation d’un de mes souvenirs, et de tout simplement contribuer à leur découverte de l’Afrique, ce sol rouge et aimant !

Je me sentais également très intéressée par le fonctionnement d’une ONG, le travail qui débouchait sur un projet si professionnel, en bref, je voulais découvrir les coulisses de l’association.

A travers ce nouveau rôle, j’étais également persuadée d’affirmer ma personnalité, d’évoluer humainement en prenant la parole en public et en assumant des responsabilités.

J’ai été acceptée et j’ai commencé ma formation pour encadrer les jeunes. Je prends conscience de toute la partie invisible du projet qui permet à celui-ci d’être merveilleusement réalisé. Au fur et à mesure des journées de formation, je prends confiance en moi et en mon rôle auprès des nouveaux jeunes.

La conférence de lancement du DO IT 2009 m’a enthousiasmée et m’a définitivement convaincue de mon choix.. Depuis ce premier contact aves les « Doïtiens », je n’en suis que plus impatiente. J’ai hâte que leur année débute et qu’elle soit aussi enrichissante que celle que j’ai eu la chance de vivre !

Marie SOLBREU, 17 ans, membre de l'équipe bénévole

Inscrivez-vous à notre newsletter