Témoignage de notre partenaire béninois sur la campagne dans les écoles

Le 16/10/2008

 

La sensibilisation aux inégalités Nord/Sud est une étape capitale du processus d’Education au Développement qu’organise DBA avec les jeunes adolescents  dans les écoles secondaires francophones belges. Dans le but de permettre aux jeunes Belges d’écouter des témoignages des jeunes du Sud, j’ai été invité par DBA à prendre une part active dans la sensibilisation pour le cycle 2008-2009, en participant à la campagne dans les écoles secondaires du 27 septembre au 13 octobre dernier.

 

Ma présence à cette campagne de sensibilisation a été pour moi l’occasion de témoigner des réalités africaines et d’interpeller les jeunes sur les conditions difficiles  des populations d'Afrique de l'Ouest, aussi bien sur le plan de la scolarisation des enfants, de la santé des femmes et des enfants que de l’accès à l’alimentation.

 

J’ai également saisi cette opportunité pour dire aux jeunes Belges qu’à leur âge déjà, ils  sont capables de beaucoup de choses pour lutter pour un monde plus juste. Aujourd’hui en effet, nous devons nous passer des images fausses diffusées par les médias et aller à la rencontre ou à la découverte de cette Afrique qui regorge de valeurs et qui, malgré ses problèmes, se bat pour son développement. Dans le  même temps, il revient aux jeunes européens de mieux parler des réalités de l’Europe aux jeunes africains qui ne cessent de rêver à l’eldorado européen et se jettent dans l’aventure, créant aujourd’hui des problèmes d’immigration difficiles à gérer pour les pays occidentaux.

 

Je pense que le message a été bien perçu par les jeunes dans les différentes écoles où nous sommes passés. Le très grand nombre d'enveloppes d’inscription retirées et les nombreuses questions qui nous ont été posées sur les temps de midi témoignent bien de l’importance qu’ils accordent à cette question et au projet de formation-immersion que nous leur proposons. Il ont certainement envie de s’ouvrir au monde et de participer aux prochains séjours d’immersion pour vivre les réalités du continent africain et une expérience d’inter culturalité, pour découvrir le vrai visage de l’Afrique et s’investir dans des actions concrètes de développement au Sud.

 

Aujourd’hui, ce qui importe pour l’Afrique, c’est beaucoup plus la qualité de l’aide que la quantité, car il vaut mieux "apprendre à pêcher" que de donner chaque fois le poisson. Il vaut mieux s’attaquer aux déterminants des problèmes de l’Afrique que d’agir directement sur les causes. Et pour y parvenir, il faut qu’aussi bien au Nord qu'au Sud, nous changions nos mentalités. J’ai la certitude que cette campagne de sensibilisation participera à ce changement de comportement et constituera le point de départ de la réflexion des jeunes qui veulent s’investir dans des activités de solidarité ou de développement.

 

Bernadin TOSSA,

Responsable du Bureau d’Echanges de DBA/ALDIPE au Bénin

Inscrivez-vous à notre newsletter