Le BK2 à Koudougou

Le 24/07/2008
    

Chers parents, chers amis, chers tous,

 

Ici l’Afrique, Koudougou, 40 ° assuré, mais y a pas de yélé. Nous allons bien, très bien, l’Afrique, sa chaleur humaine, son soleil, son accueil, sa pauvreté, ses pistes, cabossées, poussiéreuses, quelquefois inondées aussi, secoue nos petits ventres fragiles de Nassaras, mais aussi nos cœurs et nos idées. Nous sommes très heureux de vous partager durant quelques instants un peu de ce que nous avons vécu depuis jeudi passé, date de notre dernière news, sur ce coin de terre perdu du monde, qui aujourd’hui, c’est drôle, fait partie de nous comme si nous y avions toujours vécu. L’Afrique est prenante, envoûtante, passionnante, belle, humaine.

 

Nous y avons rencontré tant de gens chaleureux, nous y avons reçu tant d’accueil, de sourires, nous y avons vu tant de souffrances et d’injustices. Pour beaucoup sur terre, la vie est un combat, nous l’avons un peu mieux compris aujourd’hui.

 

Les chantiers auront occupé la plupart de notre temps ces 10 jours et nous auront fait prendre conscience de tant et tant de choses.

 

Nous nous y sommes donné à fond, si vous saviez ! 6.000 trous creusés au reboisement, et bientôt 6000 arbres plantés, c’était dur, parfois épuisant, mais l’ambiance du groupe, les chants, les danses, les échanges, nous ont portés et poussés à donner le meilleur de nous et nous sommes tellement fiers de ce geste posé.  

 

Et puis il y a eu ces jours d’immersion dans l’économie de la rue, aux côtés de petits vendeurs de rien du tout, d’artisans, de cireurs de chaussures, tous ces gens – souvent des enfants - qui vivent de rien en faisant preuve de courage et de débrouillardise et qui sont heureux d’avoir récoltés à la fin de la journée quelques centaines de CFA, à peine 1 euro. Voilà qui rend bien dérisoire tant de nos petits soucis quotidiens d’Occidentaux.

 

Et puis il y a eu le chantier primaire, 50 enfants d’un village perdu, pauvres, déguenillés, mais d’un sourire et d’une joie de vivre désarmants, chantant, dansant, vous sautant dessus, trichant comme tous les gosses de la terre pour gagner les jeux, ce fut aussi une belle leçon de vie de voir combien le bonheur est d’abord une question de regard et de cœur.

 

Et puis il y a eu le chantier santé, dans un dispensaire de brousse, aux moyens dérisoires, pour faire face aux choses les plus dures, la rencontre d’un infirmier exceptionnel, qui se bat à mains nues pour la santé de 4.000 personnes, 365 jours par an, avec l’énergie de l’espoir. Pourquoi ne fait-ton pas plus pour partager ce que nous avons de trop chez nous ?

 

Et puis il y a eu la visite du micro-barrage, impressionnante, avec cette eau qui débordait de la digue, ce lac s’étendant sur plusieurs kilomètres, ces champs verts à perte de vue, champs de mil, rizières, pour un village à nouveau plein d’avenir. Oui l’Afrique se bouge pour s’en sortir, oui, votre soutien financier durant cette année a redonné la vie à des milliers de personnes. Merci.

 

Le plus dur sera de quitter ce bout de terre, le plus dur sera de quitter tous ces gens, nos amis scouts, Souleymane, Eugène, Sibiri, Yannick, Thomas, Odile, tous les autres, comment leur dire merci, comment leur dire adieu ?

 

Après, la vie ne sera peut-être plus tout à fait comme avant, après, la vie sera sans doute plus forte, plus belle, plus humaine, comme celle que nous avons rencontrée ici.

 

Nous savons que vous êtes près de nous, nous vous portons aussi, nos cœurs ont pris la couleur de l’Afrique, celle de l’espoir. Nous vous embrassons tous, nous vous aimons.

 

Voici pour finir quelques mots de certains d’entre nous (ceux qui étaient présents au moment d’écrire ce message). Jean-Sébastien, nous pensons tous très fort à toi. Nous t’envoyons un e-mail spécial. Prend soin de toi !

 

Et c’est parti ….

 

Heps !!! Tout se passe bien, je découvre de plus en plus de choses pendant les différents chantiers. Les échanges, les sourires d’enfants, se rendre utile,… tout cela m’apporte énormément.  Je pense beaucoup à vous. Bisous.

Emeline

 

Grâce aux chantiers, j’apprends toujours plus de l’Afrique.  Déjà, plus de 6000 trous creusés.  Je me sens bien ici, l’échange avec les scouts est très enrichissant.  Je vous aime.

Roxane

 

Ici, chaque moment est incroyable.  Deux jours dans un dispensaire avec un infirmier formidable : unique !  Courir après les voitures pour vendre du sésame : inoubliable !  Et tant d’autres choses.  Bref, je vais bien. Je vous aime. A dans une semaine !

Pauline

 

La rencontre inoubliable avec l’infirmier du dispensaire de La, me pousse encore plus à m’aventurer dans la médecine.  Le chantier santé m’a permis de vivre sûrement les deux plus beaux jours de mon voyage.  J’espère que vos vacances se passent bien. ABT

Lise  (ps j’en reviendrai africaine)

 

On creuse, on creuse, on creuse !  Ca avance bien, supers rencontres.  En une journée, j’ai gagné un euro en vendant des biscuits de sésames.  Super expérience !  Bon annif à papa. Bisous

Robin

 

Tout va bien, on transe, on se dépense.  C’en est fini avec les trous (6063 tout de même !) Et c’est parti pour le plantage.  Sinon, l’ambiance est géniale, la motivation y règne constamment.  Bref tout va bien et c’est génial.  Bon anniversaire maman, j’ai fort pensé à toi.

Juliette

 Salut ihr 5 ! Ich hoffe wirklich, dass es euch gut geht.  Ich verbringe hier eine tolle zeit.  Gestern war ich den ganzen tag in einem macquis- war super.  Auch in der Schule hatten wir viel spass.  Trotzdem vermisse ich euch manchmal.  Ich gruesse euch alle ganz lieb auch  Moma und bopa und manu,

eure Miriam

 

Creuser, cirer des chaussures, recreuser, cuisiner et servir dans un restaurant, re recreuser, rencontrer des personnes géniales, planter et voir nos objectifs se concrétiser... Tout est génial.  Je pense bien fort à toute la famille.  Je vous aime.

Dorothée

 

Bonjour les zamis, DBA, ils nous donnent de l’eau, c’est l’amitié, c’est l’amitié, … Voilà comment ils nous accueillent à l’école du Sandié avec leurs chants. Et bien sûr, scouts toujours prêts pour servir, motiver pour creuser et planter.  Je vous remercie de m’avoir soutenu pour ce projet qui est plus que magnifique.

Léna

 

Voilà deux semaines qui sont passées à une vitesse incroyable.  Entre le chantier reboisement et nos échanges avec les burkinabés, aider la vendeuse de sésame, animer les enfants, recevoir leurs sourires, leur envie d’apprendre fait qu’ici chaque jour est unique.  Impossible de décrire ce que je ressens avec tellement de bonheur.  Je pense à vous très fort et vous envoie des rayons de soleil et beaucoup d’amour.

Giada

 Hola todos, me lo estoy pasando genial, os lo aseguro.  No he aprendido tanto en tan poco tiempo, cada dia es una experiencia unica.  Es tuve en una asociacion de viudas y huerfanos, hablando con una chica de mi edad, vamos un verdadro intercambio.  Os quiero, desos.Ines 

Bonjour tout le monde !  Le temps ici passe beaucoup trop vite et déjà un nombre incalculable de souvenirs tel que le reboisement, le chantier santé, le chantier économique (une de mes journées préférées où avec Thomas, 15 ans, j’ai déambulé dans la ville et ciré des chaussures.  J’ai découvert la population de Koudougou et c’était que du bonheur !)  Je pense à vous. Gros bisous !

Céline

 

Le chantier reboisement me plait énormément.  Comme tout le reste d’ailleurs.  Mais celui là plus particulièrement.  Il me permet de faire plein de rencontres et de lier de nouvelles amitiés.  C’est génial !  Déjà bon anniversaire papa.  Plein de bisous.

Margaux

 

J’ai adoré le chantier économique !  Travailler avec la vendeuse de sésame a été une expérience unique où j’ai beaucoup appris sur la vie que mènent les gens, mais j’ai aussi adoré le contact humain.  Plein de nouvelles amitiés.  Joyeux anniversaire maman. Je pense à toi et vous embrasse.

Marianne

 

Tout se passe bien, tout passe trop vite…  Je vais SUPER ! Aujourd’hui chantier enfants.  Ils débordent d’énergie et nous transmettent leur amour par leurs gestes, leurs sourires, leurs chants,…  J’espère que tout se passe bien pour tout le monde.  Je t’aime maman, bisous à mon p’tit cœur.

Cammie

 

Se dire que grâce à nous, quelques enfants sont protégés contre plein de maladies, c’est quelque chose d’extraordinaire, cette expérience dans le dispensaire de La était exceptionnelle, B et C forever.

Caroline

 

Rencontre inoubliable avec un infirmier inoubliable et plus que passionné, une expérience hors du commun qui m’a fait réfléchir sur mon avenir, gros bisous, à dans une semaine, Cassandre.

 

Chantier santé extraordinaire grâce à un homme accueillant, passionné, exceptionnel. Ces moments m’aident et m’aideront dans mes choix d’étude, bisous, je vous aime fort.

Marie S.

 

Chantier économique super ! J’ai suivi une vendeuse de césame et c’est dingue le courage qu’elle a. Elle était super heureuse de me recevoir, bref journée bien intéressante, chantier reboisement, on avance comme des bêtes, avec de beaux échanges, je pense à vous, à dans une semaine.

Manon.

 

Chanteur enfants super aussi, les enfants sont très motivés et toujours partants pour els activités qu’on leur propose, ils sont très attachants et plein de joie de vivre, et quelle chantier humaine quand on arrive à l’école, je pense fort à vous, vous me manquez.

Fanny

 

Coucou, chantier primaire génial. Beaucoup de chants, de rires, d’émotions, etc, les enfants sont toujours prêts à jouer, c’est super, à très bientôt, gros bisous à tous, coucou à Nico.

Régine

.

6000 trous de creuser ! Mais derrière ces trous, se cache aussi plein de joie, de rencontres, de découvertes, de partages, d’amusement, etc, voilà tout se passe super bien ici, vous me manquez, super bon anniversaire à mon Papounet et à ma nenène chérie.

Laure-Anne

 

Salut ! Chantier économique très chouette avec une marchande ambulante d’avocats et d’akéké. (mais pas le panier sur la tête), puis journée avec un menuisier. Le reboisement avance bien aussi, bons préparatifs pour les Alpes.  .

Françoise

 

Bouh !!!  Waw, les bras musclés que j’ai maintenant ! Ici, c’est le vrai paradis des trous.  Sans oublier : Silea sona (bon sésame) et oui j’ai trouvé ma vocation : vendeuse de sésame J (je crois qu’Aurélie va rester …)

Aurélie

 

Coucou tout le monde, voici une nouvelle journée de reboisement qui se termine, nous sommes aller chercher les mini plants d’eucalyptus dans une pépinière pour els amener sur le chantier. Tout se passe à merveille, groupe super. Grooos bisous.

Maïté 

 

Rencontre d’un homme formidable au chantier santé, l’infirmier qui m’a donné l’étincelle qui manquait à la découverte de ma vocation. Je suis sous le charme des Africains, petiots et grands, tant les échanges sont riches et impressionnants.

Marie B.

 

Ici, c’est encore mieux chaque jour, nouvelles aventures, rencontres …  Une joie, une motivation, une entraide tellement présentes sur chaque chantier. INOUBLIABLE !

Sophie

  

AU 31, BISOUS A TOUS,

 

LE BK2

 

Inscrivez-vous à notre newsletter