Les Africains du BK2 vous saluent bien

Le 30/07/2007
Lundi 30 juillet,

Chers parents, chers amis,

Dernier message avant notre proche retour.

Le temps sur Koudougou s’est achevé ce samedi 28, après 2 semaines super belles, vécues avec nos tripes et nos cœurs, secoués par les turbulences gastriques de la turista, secoués aussi par les pistes cabossées (qui vont nous manquer !), secoués plus encore par les questions qui se bousculent dans nos têtes, et puis fatigués, heureux aussi et quelquefois bouleversés, fiers de nous être rendus utiles, chargés de nouvelles amitiés.

Tous les chantiers se sont clôturés positivement. Le chantier primaire aura été pour beaucoup magique et déroutant, à travers le regard de tous ces enfants, pauvres et pourtant souriants, adorables mais aussi bourrés d’énergie (qui a pompé la nôtre). La jeunesse d’Afrique, dans les rues des villes et jusque dans les campagnes les plus pauvres et les plus reculées, vit et bouillonne en quête d’un avenir meilleur.

Le 2ème groupe du chantier santé (Nadège, Audrey, Isabelle, Marine) a comme le premier été super marqué par le travail accompli par l’infirmier Souleymane. Ce fut une inoubliable expérience d’immersion, dont un des temps fort restera la campagne de vaccination à Rogo.

Au chantier « économie de la débrouille », chaque rencontre fut l’occasion de se plonger un peu plus dans la réalité souvent difficile des gens d’ici. L’Afrique sourit, chante et danse, oui, mais souffre en silence. L’Afrique se bat aussi, pour vivre ou survivre et les gens sont courageux, inventifs, humains, attachants. .

Au reboisement, 6538 arbres ont été plantés dans le village de Ramongo. Une vraie petite forêt, née de 2 semaines d’échanges et de solidarité entre nous et nos amis scouts.
Que ce fut difficile de les quitter. Des amitiés, vraies, profondes, à visage humain, se sont tissées au fil des jours. Une partie de notre cœur est à présent ici.

Le périple s’achève par quelques jours à Bobo-Dioulasso, dans le Sud-Ouest du pays. Ici, tout est plus vert, on a presque l’impression de se trouver dans un autre pays, tant le contraste des paysages avec Koudougou ou Ouahigouya est marquant. Quand on sait qu’il y a 40 ans, à Koudougou, les paysages étaient aussi verts, quand on sait que sans reboisement, la région de Bobo va à son tour se désertifier, cela pose question et nous conforte encore un peu plus dans l’utilité du geste posé à Ramongo et dans la nécessité d’une gestion plus responsable et écologique des ressources de la terre. .

Alors oui, ce voyage nous aura beaucoup appris sur l’Afrique, sur le monde, sur les autres, sur nous-mêmes.

Mardi, ce sera le retour sur Ouaga (la capitale), les derniers adieux, le départ d’Afrique, mêlé de tristesse de quitter tant de gens, tant d’endroits que nous avons appris à aimer, et de joie de vous retrouver.

Nous serons de retour mercredi 1/8, par les vols ROYAL AIR MAROC suivants : Ouaga/Casablanca, vol AT 544 départ 3H30 du matin, suivi du vol AT 838 départ 8H00 (heure locale). D'après nos renseignements, arrivée prévue à Bruxelles (aéroport de Bruxelles National) à 13H30. Vérifiez l'heure. Merci de suivre par Internet l’évolution des vols, un retard n’étant jamais à exclure. .

Portez-vous bien.
Bisous à tous,
Les Africains du BK2

Et voici comme d’hab pour terminer quelques mots personnels :

L’Afrique, c’est des sourires, du courage et de l’espoir. L’Afrique, un émerveillement plus grand chaque matin. L’Afrique, une leçon de vie pour tous.
Roxane

De l’Afrique, je retiens tout. : leur sourire, leurs yeux qui pétillent, leur gentillesse et leur joie de vivre. De leur accueil chaleureux aux adieux déchirants, de la pluie au soleil, je n’oublie rien.
Lindsay.

Je crois que dans quelques années, l’Afrique fera toujours partie de ma vie de tous les jours car elle est aimante, elle est touchante mais elle souffre aussi. Merci de nous avoir fait découvrir cette autre face. Tout est touchant et rempli d’émotions.
Audrey

Comment décrire tout ce qu’on peut ressentir et toutes les valeurs nouvelles qui paraissent évidentes ici ? Beaucoup d’échanges plus simples et plus vrais, pays magnifique, peuple aussi beau à l’intérieur qu’à l’extérieur, malgré leur souffrance, il sourit et reste fier. Pas mal comme leçon de vie, je reviendrai.


Dieu qu’il va être dur de quitter ce pays, ces gens, cette ambiance, cette chaleur humaine, cet amour, cette beauté, ce courage, cette simplicité. Je vous aime.
Clémentine

Ce que je garderai de l’Afrique, ce sont toutes les choses qui font qu’elle est si particulière, la découverte d’une culture si différente, des rencontres, des amitiés qui se tissent, des expériences uniques, des paysages magnifiques, des découvertes sans cesse renouvelées. A dans quelques jours.
Gros bisous à tous,
Caroline

Chers parents bonjour, le voyage en Afrique touche à sa fin. Je garderai en mémoire plein d’images, en arrivant, il y a 3 semaines au Burkina, je n’aurais jamais crû vivre tant de choses : sourires, regards, chaleur humaine, bonne humeur, larmes, amitiés, liens intenses, déchirement, toutes ces choses qui ont fait de mon séjour une expérience de vie unique, merci à tous, bisous,
Tessa

L’Afrique est à un monde de différence de la Belgique, portant, après 3 semaines, on a le sentiment d’y avoir toujours appartenu. A présent mon plus grand souhait est de réussir à faire passer aux Belges les valeurs que j’ai apprises ici Je suis impatiente de vous revoir, vous m’avez tous beaucoup manqué, merci pour vos lettres, je vous aime fort, bisous,
Laura
L’Afrique, un continent aux milles couleurs, aux milles valeurs, aux mille chaleurs qui m’ont réappris les choses simples de la vie qui font qu’elles est si belle.
Tant de sourires, de regards, d’images, resteront gravées dans ma mémoire. Un magnifique séjour mais qui n’est pas encore terminé. Je pense à vous, bisous à tous,
Alice

Des chants, des danses, des sourires, une joie de vivre, l’Afrique est un continent magique o$ le mot « problème » n’existe pas. Je ne saurais oublier l’accueil, la simplicité et els amitiés nouées ici. Bisous à tous. PS Franginou, je pense à toi, bisous,
Sarah

L’Afrique m’a beaucoup appris sur le courage et la simplicité, j’ai rarement créé des amitiés en si peu de temps. Les adieux, les aux-revoir étaient déchirants, nous nous trouvons actuellement à Bobo pour 2 jours plus touristiques. J’ai envie de revoir mais pas de partir. Ca passe trop vite, bisous, PS : essaye de transmettre le message à Margaux.
Aurélia

Malgré tous les problèmes qu’il connaît, le continent africain garde la tête haute, les gens sont pauvres mais pas misérables, le mot découragement n’existe pas dans leur vocabulaire, c’est ça qui m’impressionne le plus avec leur chaleur de vivre. Bisous à tous, PS : Ca me ferait plaisir que vous soyez là tous les 5 à l’aéroport.
France-Emmanuelle

L’Afrique, un continent qu’il faut découvrir, connaître, grâce aux personnes que nous avons rencontrées, nous avons pu regoûter aux petites choses simples de la vie, je n’oublierai jamais cette joie, ces moments riches en émotion et l’accueil chaleureux des Africains. Un continent qu’il sera difficile de quitter même si je serai heureuse de vous retrouver. Gros bisous à tous,
Perrine

C’est un voyage extraordinaire, rempli de rencontres et de sourires. A chaque fois qu’un Africain crie « Nassara » avec un grand sourire, cela me réchauffe le cœur. Tous ces Africains nous rendent la joie de vivre et ils nous accueillent avec joie chez eux. En bref, vive l’accueil des Africains, je trouve cela magnifique, gros bisous et je serai contente de vous revoir
Valentine H

Inscrivez-vous à notre newsletter