A quelques jours du départ...

Le 26/06/2006
Tout a commencé lorsqu'un ami m'a parlé de DBA, j'ai tout de suite été intéressée. Ensuite j'ai vu le site internet et là je me suis dit : il faut que tu le fasses, c'est une aventure extraordinaire. DBA était pour moi une façon d'aider la population du tiers monde et de découvrir une autre culture. Je recherchais un projet comme celui là. J'avais déjà participé à beaucoup d'actions pour aider les pays du tiers monde (opération 11.11.11, vente de bougies pour Amnesty Internartional) mais je voulais faire quelque chose de concret et DBA était pour moi une chance qu'il fallait saisir. Plus les journées de formation avancaient, plus mon envie grandissait. Les jeux qui m'ont permis de découvrir le groupe, les vidéos émouvantes ou encore les débats sur des sujets divers me procuraient une soif grandissante de réagir, de me bouger. Et le déclic a été la découverte des chantiers. Une merveilleuse façon de partager nos cultures et nos connaissances avec la population locale mais surtout de voir les visages des enfants silluminer, de voir des sourrires. Mais DBA est avant tout pour moi un espoir, un espoir d'un monde meilleur où le racisme et l'intolérance seraient bannis. Un monde de partage, de cultures diverses. Une phrase m'a marqué pendant la formation : nous sommes tous pareils, il y a juste le contexte qui change.
Anne-Sophie Wegria, jeune belge du do it 06, deux jours avant son départ au Burkina Faso

Inscrivez-vous à notre newsletter