Un voyage de rhéto au Burkina Faso

Le 13/03/2006
L'excitation est à son comble pour 15 élèves de l'Athénée Charles Janssens à Ixelles.
En effet, dans un peu moins d'un mois, ils s'envoleront pour un séjour de 3 semaines au Burkina Faso, en compagnie de 5 accompagnateurs de l'école (éducatrices, secrétaire et infirmière).

Au programme, plusieurs chantiers dans la région de Koudougou, chantiers qui leur permettront d'appréhender au maximum les réalités du terrain…
- Le chantier "orphelinat" sera le moyen de s'impliquer directement auprès de plusieurs enfants et adolescents orphelins de Latou tout en étant responsables de l'animation des jeux et des chants au cours de la journée…
- Le chantier "santé" leur donnera l'occasion de découvrir 2 dispensaires de la ville de Koudougou. Les discussions avec les patients, la participation à une campagne de vaccination ou l'observation du travail au quotidien des infirmiers suscitera peut-être quelques vocations au sein du groupe !
- Le chantier "primaire" les mettra directement en contact avec le monde de l'enfance. Tandis que les matinées seront généralement consacrées à l'observation des leçons dans les classes de 4ème, 5ème et 6ème primaire à l'école publique de Sandié, les après-midis seront axées sur le jeu et la détente ; les élèves de Charles Janssens ayant décidé d'organiser une activité "tour du monde" à destination d'une trentaine d'enfants.
- Enfin, le dernier chantier aura lieu au Cours Placide Yaméogo, une école secondaire de la ville de Koudougou, où chaque étudiant belge aura l'occasion de partager le quotidien de son correspondant burkinabè…

Le voyage se terminera par une semaine itinérante, à la découverte des villes de Ouahigouya (Nord) et Bobo (Sud) où le contraste entre la porte du désert, d'une part, et les paysages verdoyants, d'autre part, suscitera certainement plusieurs réflexions quant aux techniques de lutte contre la désertification.

A l'heure actuelle, la formation des 15 étudiants de Charles Janssens touche à sa fin… En effet, depuis le mois d'octobre, ils se réunissent régulièrement pour en apprendre davantage sur le continent africain et sur les relations Nord-Sud.

Bonne route à eux !

Inscrivez-vous à notre newsletter