BK2 - Quelques nouvelles de Koudougou

Le 18/07/2017
                                                

Neiybeogo Maman, Papa et tous les autres,

Quelques nouvelles de Koudougou, une ville haute en couleur qui est devenue notre « chez nous » pendant une dizaine de jours, où nous sommes plus motivés que jamais dans chaque activité qui nous est proposée.

Ces derniers jours ont été extrêmement riches : le chantier reboisement, les chantiers primaires, économique et radio se sont clôturés en beauté et nous ont apportés énormément.

L’école de Ralo qui nous accueille pour le chantier reboisement a changé de visage, elle est maintenue entourée de milliers de petits plants que nous avons mis en terre, main dans la main avec les burkinabés. L’acte est beau, hautement symbolique et porteur de tout l’espoir que nous trouvons ici et que nous souhaitons ramener en Belgique.

Nous avons eu l’occasion de vivre quelques journées d’immersion dans un village, dans les familles de nos correspondants, dans des dispensaires de brousse, des moments souvent forts qui nous permettent de prendre conscience de beaucoup de choses. Les projets Sahel Vert 2017 sont magnifiques, ils changent la vie de milliers de personnes et notre mobilisation au fil de l’année a pris maintenant tout son sens.

Les journées s’enchainent avec leurs lots d’émotions fortes, de découvertes, de rencontres inoubliables et d’amitiés sincères. L’idée de revenir bientôt est difficile à imaginer tellement on se sent bien ici. Malgré tout on profite de chaque instant comme si c’était le dernier. L’énergie de nos correspondants est inépuisable et déteint sur nous.

Demain il sera déjà temps de dire aurevoir à nos amis de Koudougou et de prendre la route vers le Sud du pays avant de vous retrouver en Belgique dans quelques jours. Les aurevoirs risquent d’être chargés en émotion. On espère que tout se passe bien chez vous, on vous dit à bientôt.

On vous aime fort.

Le groupe BK2


Le mot du staff :

Chers parents, chères familles, chers amis,

Tout va pour le mieux au Burkina ! Le groupe est incroyable, il fait preuve d’une motivation à toute épreuve et grandit de jour en jour. Nous les retrouvons chaque soir plus émerveillés que la veille. Ils ont sautés à pieds joints dans la vie burkinabé, avec ses réalités révoltantes et son courage qui fait relativiser beaucoup de chose.

Les belges et les burkinabés se sont mêlés avec un naturel impressionnant, ils ont créés de belles amitiés, apprennent à se comprendre, à se mettre à la place de l’autre. Ils cassent les stéréotypes avec lesquels chacun est arrivé et se découvrent des points communs. C’est beau à voir, c’est fort !

Les chantiers sont tous de belles réussites. Certains ont eu l’occasion de prendre part à une émission diffusée sur « Radio Palabre », au programme présentation du projet « Do It With Africa » et une émission thématique sur l’immigration. Tous ont pu se frotter aux réalités de l’éducation au Burkina à travers le chantier primaire, animer des enfants et échanger avec les professeurs sur l’importance de l’éduction et la manière de l’appréhender dans nos différents pays. Enfin, ils ont pu par groupe de deux, s’immerger le temps d’une journée dans le quotidien d’un acteur de l’économie informelle du Burkina en devenant vendeurs de fruits, tenancier de maquis, réparateur de téléphone ou calligraphe.

Le groupe a également vécu des journées thématiques au fil desquelles ils ont pu s’immerger davantage tant dans la ville que dans les villages, dans le domaine de la santé que dans le domaine éducatif, entre eux ou avec les correspondants burkinabés.

Le chantier reboisement est maintenant clôturé, plus de 6000 arbres pousseront dans les années à venir aux abords de l’école de Ralo. Planter un arbre, un geste si simple et répété des centaines de fois par chacun, qui porte tout l’espoir d’une jeunesse qui se bouge et qui se mélange malgré les différences. Ils ont été à la hauteur d’un beau défi, ils ont répondu présent et le résultat est magique.

Ces deux semaines sont passés vite tant elles étaient intenses. Il nous reste maintenant à dire au revoir à Koudougou, à faire nos valises pour continuer notre route vers le Sud du pays. Cela sera l’occasion de se retrouver entre nous, de se poser et de réfléchir à un retour qui s’annonce difficile tant ils se sentent ici chez eux.

A dans quelques jours en Belgique, vous les retrouverez fatigués, mais heureux et en bonne santé !

Le staff BK2


Maité : Ici c’est un truc de fou ce qu’on vit, vous me manquez quand même et je pense fort à vous. J’ai hâte de tout partager avec vous. JVM et gros bisous.

Lola : Maman je t’envoie plein de rayons de soleil du Burkina et je pense fort à vous tous !

Tamara : Hello à tous, ici tout va bien ! Gros bisous et à bientôt !

Sacha : Hey paps, mams Raph et les kik’s. Ici tout va bien. Je suis abonné aux moustiques. Tout passe trop vite. Vous me manquez je vous fais de gros bisous. PS : j’ai le jeu pour mounette.

Clovis : Coucou la famille, ici ça va super bien. Gros bisous du Burkina. J’espère que vous allez bien. Merci pour tout !

Charlotte : Séjour inexplicable, un retour aux vraies valeurs humaines. Merci du fond du cœur. Love Nounoune <3 (T’inquiètes maman je mange :) )

Loane : Merci de m’avoir permis de réaliser ce voyage unique. Et merci pour tout le reste … Hâte de vous revoir malgré mon caractère :) Je vous aime fort. PS : RDV chez osthéo.

Romain : Salut tout le monde ! Ici tout va pour le mieux, ce voyage est quelque chose d’exceptionnel et d’inoubliable. Je vous raconte tout à mon retour ! D’ici là gros bisous et à bientôt ! PS : un grand merci à vous de m’avoir laissé vivre cela !

Laurane : Coucou, un simple merci n’est pas assez grand pour vous remercier de tout ce que vous m’avez permis de vivre. Ne vous inquiétez pas je me porte bien. Gros bisous, vous me manquez tous.

Camille : Hello la famille, j’espère que tout va bien de votre côté. Je vis une expérience de dingue ici et ce grâce à vous ! Je ne vous remercierai jamais assez ! Hâte de tout vous raconter, gros bisous.

Amandine : Tout va pour le mieux, gros bisous et à bientôt !

Manon D. : Coucou la famille, vous me manquez tellement et j’ai hâte de tous vous retrouver pour vous partager cette aventure !! &lt;3

Léa B. : Merci pour ce voyage si magique. Tout se passe à merveille. Hâte de tout vous raconter. Je vous aime fort &lt;3

Jules : Le voyage a du fond et est salé. J’ai été malade mais cela n’empêche pas que je suis chaud pour un « relais ». PS : je prends bien le malarone tous les soirs. Au revoir.

Hélène : Voyage de dingue ! Merci pour tout ! Je pense à vous et je vous aime fort !!

Victor : Un petit coucou juste pour dire que le voyage est super, que tout va bien et pour souhaiter un bon camp à Théo.

Odile : Pas de mot pour décrire ce qu’on vit mais c’est magique ! Hâte de tout vous raconter ! Et ici toutes les émotions y passent. Gros bisous.

Lou : Les moustiques m’adorent et la trace de camionneur est présente ! Merci pour tout, hâte de vous raconter toutes ces belles choses !

Margaux : Hey, tout va super bien, j’ai vraiment hâte de tout vous raconter, faites un gros bisous à tout le monde.

Manon W. : Merci pour ce voyage inoubliable qui m’a fait évoluer et m’a redonné au vrai bonheur de la vie ! Gros bisous.

Laura : Maman, Papa, Ici je vis quelque chose de fou. Les gens sont chaleureux et accueillants et les correspondants je ne vous en parle même pas ! J’ai hâte de tout vous raconter ! Gros bisous

Paulina : Coucou, ici au BK2 tout se passe super bien ! Merci beaucoup pour ce voyage de fou. Gros bisous !

Léa I. : Mamma, tellement de choses à te dire que je ne saurai pas le résumer par écrit. Mais d’ici, au Burkina, je pense très fort à vous et tu me manques. Ti amo per touti la vita è di più.

Alexandra : C’est vraiment un voyage de dingue, hâte de vous retrouver mais pas envie de partir d’ici. Je vous aime tellement fort et hâte de tous vous voir à l’aéroport.

Gwendoline : Papa, je ne suis pas morte ! Je pense fort à vous. Le Do It est génial et les échanges avec les correspondants sont super enrichissants ! Je vous aime fort !

Elise : Hâte de tout vous raconter et vous montrer mes souvenirs (est-ce bien nécessaire ?) Gros gros bisous à vous et grosse lèche à Babouche ! PS : votre lettre est bien arrivée et m’a fait trop plaisir !

Nahama : Si vous lisez cette phrase, c’est que vous avez enfin trouvé le site. Dans ce cas, bienvenue dans le monde de l’informatique. Gros bisous à vous !

Eloïse : Bonjour, tout va bien ! J’ai mes 10 doigts, mes 2 mains, rassurez tout le monde, surtout la

Nonna. Et dites à Vale que oui, j’ai des amis. Bisous !

Lidia : Salut ! J’espère que vous allez bien. Le Burkina est un pays magnifique, je découvre plein de choses et j’aurai plein d’histoires à vous raconter. Je pense fort à vous !

Oussama : Coucou Walid, papa, maman ! Ce séjour au Burkina est génial ! Surtout ne vous inquiétez pas. Chaque jour est exceptionnel ici et je découvre des choses que je ne connaissais pas en 17 ans de vécu. J’espère que vos vacances sont cool. Gros bisous (et joyeux anniversaire Walid et maman).

Eugénie : Coucou papa, maman, ici tout va bien et il faut beau ! Ne m’oubliez pas à l’aéroport, je vous aime gros bisous.

Inès : Coucou, ici tout va bien. Merci énormément de m’avoir soutenue dans ce projet (et j’espère tous ceux qui suivront). Le séjour est une expérience inoubliable malgré les moustiques. Passe le bonjour à tout le monde. On se revoit dans quelques jours, gros bisous.

Victoria : Je pense que c’est la seule chose que j’ai à dire : merci ! Vous me manquez fort et je vous aime ! PS : xxx

Jessica : Hey, hey, je pense à vous un tout petit peu ! En réalité, j’ai déjà l’impression de vivre ici depuis toujours. Je me sens tellement bien mais je serai quand même contente de vous revoir un jour (aucune notion du temps oui oui). Gros bisous

Emma : Salut tout le monde, je suis toujours en vie. Ce voyage est vraiment dingue, il me faudra au moins une cinquantaine de jours pour tout vous raconter. Le soleil tape fort et les moustiques m’aiment beaucoup trop. Vous aurez la suite dans 5 jours ! Gros bisous.

Tanguy : Bonjour à tous, ici tout se passe super bien ! On vit une expérience incroyable pleine d’échanges, de rencontres et de souvenirs. Gros bisous.

Célia : Hello la famille ! Alors ça va ? Moi ça roule ! Je vis un truc de malade et j’ai juste trop hâte de tout vous raconter. Bon, j’espère que je vous manque un peu (beaucoup) quand même, en tout cas, vous, vous me manquez full ! Bisous, Nindare (à bientôt en Mooré). PS : merci pour la lettre !

Constantin : Hello, ici tout va pour le mieux ! A dans quelques jours, bisous !

Inscrivez-vous à notre newsletter