BK2 en plein boum dans le tourbillon d'émotions et d'échanges au Burkina-Faso

Le 10/07/2016
        

Ca y est, le moment tant attendu
est arrivé. Nous voilà  enfin entraînés
dans ce tourbillon burkinabé. Les pieds à peine posés sur cette terre d’un
rouge éclatant, nous avons immédiatement ressenti une chaleur humaine jamais
éprouvée  ainsi auparavant. Nous sommes
déjà touchés. Cette arrivée, nous l’attendions, souvent nous l’avons imaginée
mais jamais avec cette intensité. Ce premier contact avec la population dépasse
largement nos espérances.



Mais ce n’est que le début,
qu’une infime part des sentiments qu’on s’apprête à ressentir.



Nos premiers jours dans la
capitale, Ouagadougou, furent remplis d’émotions, de sourires, de découvertes,
de chocs, de révolte aussi. Nous avons tous d’une part eu l’occasion de
découvrir le PAJE, centre d’accueil pour jeunes défavorisés de la ville,
premier contact avec la jeunesse du pays. D’autre part, nous avons été répartis
dans différentes associations dont la sincérité et la dureté nous a marqué.
C’est touché, révolté et convaincu de notre devoir d’agir que nous avons
doucement quitté les paysages de la capitale pour laisser place à ceux de
Koudougou, notre nouveau chez nous.



 A peine installés, nous voilà à nouveau
comblés par une surprise sans égale ; la rencontre avec les
correspondants, cette fameuse rencontre, qualifiée par certains comme la
meilleure de leur vie, celle dont on nous a tant parlé. Nos sentiments
s’entremêlent en courant vers eux et c’est indescriptible, impossible à
imaginer. Il  faut le vivre pour le comprendre.
Très vite, nous avons compris qu’ils deviendraient rapidement de véritables
amis, nos confidents de l’autre bout du monde. Jamais nous n’oublierons notre
premier rassemblement, le premier d’une longue série. Ici nous avons compris le
sens du mot chanter, danser, sourire, vivre en somme.  Le temps s’est arrêté et la nuit tombée nous
a rappelé qu’il était temps de les quitter, les quitter pour mieux les
retrouver dès le lendemain matin.



Ce  matin-là annonça la cérémonie d’ouverture du
chantier reboisement. Un moment riche en découvertes et en émotions, partagés
avec les bénéficiaires du chantier, les villageois eux-mêmes, quelques autorités
étaient également présentes. Les 
discours  des différents
représentants se succèdent, les prestations de nos correspondants nous ont
épatés et les nôtres ont beaucoup amusées le village. C’était prédicateur d’un
chantier haut en couleurs.



Il est impossible de rentrer dans
les détails de chacune de nos journées et tant mieux d’ailleurs vous les
entendrez de vive voix  mais sachez que les immersions se succèdent, les
échanges et les découvertes aussi. Que ce soit 
en chantier économique, en chantier primaire ou durant la fête de fin du
ramadan, nous en sortons grandi, avide d’en apprendre encore  plus, avide d’échanges et de partages.



Notre première semaine s’achève
déjà, le temps s’est arrêté depuis que nous sommes arrivés. Cette perte de
repères, qu’ils soient cartésiens ou moraux, nous permet de réapprendre à vivre
et à profiter du moment  présent, de
prendre conscience de la beauté d’un sourire, de la force d’un regard. Nous
comprenons petit à petit que notre vie nous appartient et que c’est à nous d’en
faire du ciel la limite. Cela passe par une grosse remise en question et une
meilleure connaissance de soi, plus que bénéfique à notre âge. Bref ce retour
aux sources, à l’essentiel était nécessaire.



Nous espérons que par ces
quelques lignes, nous avons pu vous transmettre un peu de notre joie du moment,
un peu de la force de ce continent qui nous marque.



En attendant de vous revoir, nous
entamons avec entrain notre deuxième semaine.



 Portez vous bien au pays; on vous embrasse



LE MOT DU STAFF



 



Neyibeogo,



 



Après une semaine sur le sol
burkinabé, le BK2 se porte mieux que jamais. Le groupe vit et voit des choses
intenses. On les voit être touchés de jour en jour, comprendre ce qu’ils font
là et se liés d’amitié, entre eux, avec les correspondants burkinabés, avec
l’Afrique.



Le programme est chargé, ils
tiennent le rythme et la santé ! Tout le monde va très bien.



Les premiers jours à Ouaga leurs
laissent des souvenirs forts et furent le début d’une première partie de séjour
incroyable. Première partie qui touche déjà à sa fin, entre la rencontre de
leurs correspondants, le début du chantier reboisement sur lequel ils se
donnent à fond tous les jours, le chantier primaire qui est l’occasion pour eux
de prendre conscience de la réalité du domaine de l’éducation au Burkina, tant
par les échanges avec le corps professoral qu’avec les enfants, et enfin le
chantier économique. C’est un réel bonheur de les voir se sentir bien ici.



Nous entamons maintenant un
week-end qui s’annonce remplis de découvertes en tout genre.



Le temps file ici, à très
vite !

LES MOTS DES JEUNES



Céline : Hello à tous,
j’espère que vous allez tous bien. Ici, on vit vraiment une aventure
dingue ! Tout se passe très bien. Gros bisous à tous et un gros câlin à
Pierre !



Estelle: J’espère que tout se
passe aussi bien pour vous en Belgique que pour moi ici au Burkina. Pas de
mots, on se voit dans 2 semaines! Bisous les copains



Victoria : Coucou,
j’espère que tout va bien au plat pays, ici c’est incroyable, vraiment. Tout
ok. Transmet à Côme.  Bisous bisous.



Nico : Un mot pour mes
parents. +Lut-Sa Clem et Aless



Emilie S. : Coucou la
famille ! Je vous aime fort, et vous me manquez trop ! Le Burki c’est
super beau.. PS : maman tu sais faire des crêpes pour le retour, j’en ai
trop envie ;)



Elliot :
Heeeeyyyy !!!! Tout se passe bien ici, le projet est dingue et je passe
des moments incroyables !!!  Je suis
désolé de vous dire que je ne reviendrai pas en Belgique donc voila venez pas
au parking. LOVEZYYYYY



Eglantine : Hello la
famille ! Ici tout est top, la ville, le groupe, les correspondants… Juste
vous dire merci de m’avoir permis de réaliser cette expérience. On se voit
vite. Bisous à Seb.



Caroline : Vous expliquer
en 3 phrases ce que je vis ici, c’est impossible. En tout cas le voyage est
extraordinaire comme les burkinabès, qui sont si chaleureux. Je vis au jour le
jour et vous ne me manquez pas encore ;). GBBB , xoxo ahaha



Sophie : Vous verrez, je
vais vous convaincre de venir ici, en Afrique, pas besoin d’expliquer,
l’expression sur mon visage en rentrant dira tout. Faites un bisou à Chloé et
Charline pour moi. Full amour sur vos petites têtes ma famille du futur.



Emilie P.: coucou tout le
monde ici tout va bien, c’est vraiment une expérience extraordinaire ! Alors
rassurez bien mamy. Et cette fois ci ne faites pas de fondue sans moi ! Je
pense fort à vous gros bisous. Et grosse bètche pour Thomas.



Mathilde : Au Burkina,
chaque jour devient inoubliable. Chaque jour j’ai envie d’en découvrir plus. Le
Burkina a beaucoup à nous apprendre. Je vous reviendrai touchée mais des
étoiles plein les yeux. Merci de m’avoir encouragée dans ce Do It. On se revoit
le 21, bisous à tout le monde.



Adelaïde : Yo mam’s, je
vis un truc de foufou ici c’est genre juste waw, des rencontres de fou , des
sourires par milliers ! Je te fais plein de kiss à toi et Mamynou, je vous
aime et rapporte moi une tarte au citron meringuée au parking stalle !
KISSSSSS



Margaux : Coucou !
Ici tout se passe méga bien, je ne m’imaginais pas ça du tout, vous verrez
quand je vous expliquerai tout ça !! J’espère que vous allez bien, gros
bisouuuuus



Guillaume M : Coucou la
famille, j’espère que vous allez bien. Comme vous vous en doutez je passe un
séjour de folie. Merci encore de me permettre de vivre ce voyage
extraordinaire. Passez de bonnes vacances au Portugal et que le stage aux
Pays-Bas d’Hadrien se passe bien. Je vous embrasse fort tous les trois.



Célestine :  ma petite famille ! Je vis un Do it de
dingue, pas le temps de vous écrire donc j’espère que vous allez lire ce
mot.  Je vous nem fort et pressée de tous
vous raconter >< (PS : BON ANNIF ma petite Luna) <3



Yaëlle : Coucou tout le
monde, j’espère que chez vous tout va bien. 
Ici tout va très bien ! Ce voyage est vraiment super
enrichissant !!! Gros bisous. Ps : bon annif clem <3



Ségolène : Hello, ici tout
se déroule à merveille ; les journées sont très chargées et nous n’avons
pas un moment pour nous ennuyer. Je pense fort à vous et je vous envoie 327393
bisous (love)



Léa : Salut, tout va bi1,
je ne vous en dis pas plus. Explications à mon retour.



Guillaume D. : Salut, tout
va bien je vis des trucs super cool et impressionnants. Je vous raconte tout ça
en détail en rentrant.



Elina : Hey, me voila
enfin au BK, avec la chaleur qui nous accompagne, ses paysages magnifiques, les
correspondants chaleureux,… Bref c’est vraiment TOP. J’espère que le TP se
passe bien, bisous



Camille E : Coucou j’espère
que tout roule en Belgique ! Ici c’est juste malade je vous raconte tout à
mon retour. Bisous je vous aime !



Apolline : Merci beaucoup
pour tout ! Je vous raconterai mon voyage une fois rentrée. Je vis à fond
ce Do It ne vous inquiétez pas pour moi. Gros bisous à toute la famille ainsi
qu’a Katoucha et Cali <3



Noëlie : Hello ! Entre
moustiques, chaleur et autres bêtes ; je souris, je chante, je danse, je
plante, je mange (et oui), j’échange.. Bref je vis ! Je pense fort à vous,
j’espère que tout va bien car ici c’est le cas ! Bisous à tous… (HB en
avance à Lisa et Léa ; gros love) <3



Luca : Salut, ici tout va
bien. On a commencé le chantier de reboisement il y a 2 jours et c’était
fatiguant mais surtout très enrichissant. Il fait chaud mais ca reste
supportable et on ne mange pas réellement de nourriture locale (plutôt des supers
sandwichs aux pâtes).J’espère que vous profitez bien de vos vacances et du
match de finale même si vous n’avez pas pu supporter la Belgique comme dit sur
la lettre. Au revoir.



Floriane : Coucou la
famille ! On s’amuse fort ici, pas le temps de s’ennuyer mais je pense
quand même à vous. Pas trop de détails pour l’instant. Je vous réserve la
surprise. J
A très vite



Alicia : Salut, tout va
bien. J’aimerais partager ce que je vis avec vous. J’espère qu’un jour vous
aurez l’occasion de venir au Burkina et de voir toutes ses richesses. Je vous
aime.



Louise : Hello la
famille ! Tout se passe super bien sous le soleil du Burkina. Merci de m’avoir
permis de vivre cette aventure exceptionnelle ! Hâte de pouvoir vous
raconter tout ca. Je vous embrasse



Esther : Coucou les
gaaaars, j’espère que tout va bien pour vous, le séjour se passe super super
bien ! Je me suis juste fait bouffée par les moustiques la première
semaine mais je gère comme vous le savez ! Encore merci pour ce voyage au
Burkina, je vous kiiiffe !



Camille A : Merci papa et
maman de m’avoir permis de faire ce voyage ! Je ne vous en dis pas plus
mais je peux vous dire que vous ne me manquez pas ! Groooos bisous à toute
la famille.



Simon : Un bonjour à toute
la famille, j’espère que tout va bien pour vous. Ici, tout se passe super bien,
le Burkina est génial malgré que je me fasse bouffer pas les moustiques. Merci
pour vos mots. La bonne bouffe commence à me manquer et vous aussi ! Gros
bisous !!



Noémie N : Coucou la
famille ! Vous allez bien ? Vous me manquez beaucoup ! C’est
super, on a commencé le reboisement ; ce n’est pas trop fatiguant, c’est
même chouette ! Il se passe tellement de choses ici. Je pense à vous et
vous envoie par les étoiles mille bisous !



Diego : Je ne saurai pas
vous décrire l’énergie des burkinabés et la richesse des échanges que j’ai pu
trouver ici au Burkina. Tout se passe au mieux et je reçois beaucoup plus que
ce que je donne. On se voit le premier août mams, d’ici là à plus, les autres
on se voit vite !



Zoé : Hello les
belges ! Ici tout va bien, même mieux que jamais ! J’aimerais
tellement que vous ayez mes yeux pour voir ce que ce vois, c’est dingue !
Du coup j’ai une proposition, au lieu de revenir le 21 c’est vous qui venez me
voir ici, ça vous va ? En attendant mille bisous, je pense foooort à vous



Sara : Hormis les
piqûres,  la chaleur (et parfois la
drache !), le Burkina et ses habitants me font tout oublier ! Leurs
sourires, leur accueil, leur générosité et les dizaines d’échanges sont
incroyables ! Un abbbbraccioo !



Vania : Hello, Je ne vais
pas vous raconter tous ce que je fais ici, parce que vous savez très bien que
je préfère vous racontez ça en face. En tout cas sachez que je m’amuse
énormément.  Gracias por todo !



Valentine : Ici tout se
passe bien, les Burkinabés sont aussi chaleureux que le soleil d’Afrique. Je
découvre chaque jour un tas de choses. Soyez rassuré je ne suis pas encore
malade. Nos seuls ennemis sont le soleil (donc ta « crème
hydratante » papa, passe tout bien) 
et les moustiques. Bisous bisous.



Gloria : Hello ! Il
fait super chaud ici mais je m’amuse bien malgré les coups de soleil !
J’ai commencé le reboisement aujourd’hui avec les correspondants burkinabés.
Ils sont géniaux et on a tout le temps de parler de différents sujets et c’est
hyper intéressant ! Je vous raconte tout dès qu’on se voit ! La bise



Maïlys : Helloo !!
Tout est tellement génial ici, les gens sont super accueillants. Je m’amuse
énormément, mais je n’en dis pas plus pour garder des choses à raconter. Merci
pour tout, et bisouuss !!



Adrien : Sisi Papa Sisi
Mama, ma carrière de comédien a commencé au Burkina, askip je joue bien...
Sinon je n’ai pas assez de place pour exprimer ce que je ressens ici mais
sachez que c’est dingue ! Je n’oublie rien et vous raconterai tout when I
come back home. Sinon je ne suis pas malade et j’ai même maigris…  



Loane : Salut Mamouneeeeee
et papou, j’espère que tout se passe bien pour vous parce que de mon côté c’est
vraiment génial. Je vous raconte tout à mon retour, je vous aime très
fort !!!!  



Naomi : Tout se passe très
bien. Bisous.