Je vois DBA comme un tremplin...

Le 18/09/2013
                                        
Il y a un an, je n’avais aucune idée de ce que je voulais faire plus tard. Quelques pistes, quelques envies, mais rien de décidé.

J’ai connu DBA par hasard, et tout de suite j’ai adoré la philosophie suivie. Plus les formations passaient et plus j’avais envie de me bouger. En apprendre sur les pays du Sud et les comprendre en voyant de nos propres yeux. Rencontrer des gens pleins de vie dont l’ambition est leur seul moteur. Réfléchir sur le monde, se remettre en question. Voilà comment je résumerai un tel séjour.

Maintenant ça y est, le do it est passé, tout le monde est triste, c’est finit… Faux ! 


Pour ma part ça ne fait que commencer au contraire. Tout ce que j’ai pu apprendre lors des formations, tout ce que j’ai pu voir au Bénin et tout ce que j’ai pu ressentir ne sont que le début d’une grande aventure. Oui, cette expérience fut une étincelle. Elle a allumé une petite flamme qui va à son tour enflammer une feuille puis une petite brindille et... Avez-vous idée de la taille du tas de bois qui se trouve au-dessus ? Ce do it a contaminé ma façon de penser, ce qui influence mon quotidien jour après jour, dois-je préciser que cela ne fait que croître ?

En effet ce voyage ne me laisse pas indifférente et j’en suis bien heureuse. Il a influencé certaines de mes décisions, il m’a rendue plus sensible, il m’a donné confiance dans ce que j’entreprends. Je pense qu’il est important de prendre conscience de ce qu’il se passe dans notre monde, nous sommes tous dans le même bain, alors pourquoi ne pas barboter ensemble ? Pourquoi oublierai-je cet état d’esprit ? Comment pourrai-je fermer les yeux sur ce que j’ai vu ? 

C’est pour ça qu’à l’avenir je me rendrai utile, je serai plus ouverte, je doublerai le nombre de personnes à rencontrer, je triplerai les heures passées à apporter mon aide, je m’engagerai dix fois plus encore. 


En bref, je vois DBA comme un tremplin. Oui, il vous donne un coup de pouce, il vous aide à vous envoler. J’espère seulement ne pas avoir été la seule à sauter !


Aujourd’hui je n’ai toujours pas d’idée de ce que je veux faire plus tard. Pourtant je suivrai cette piste, cette envie, c’est décidé.

Lou Tribout, BN1 - 2013