L’Afrique est si belle et nous a tant apporté.

Le 19/08/2013
                                        
Que ce soit grâce aux diverses rencontres, aux coutumes de ce magnifique continent, ainsi que grâce aux jeunes du Do It 2013, l’Afrique nous a permis de nous développer. Je vous propose un voyage magique au cœur de l’Afrique, où chaque aube nouvelle voit naître une nouvelle aventure…


Mon projet m’a permis, aux détours des échanges avec les correspondants, de prendre conscience des inégalités Nord-Sud.

Grâce aux débats entre belges et béninois, j’ai appris que bien des choses nous différencient : les coutumes, la culture, les positions par rapport à certains sujets… Mais, malgré ces différences, nous sommes tous des jeunes de notre belle planète terre qui veulent faire progresser notre société. De ces échanges, je n’oublierai jamais le sourire des correspondants et leur bonne humeur, caractéristiques de l’Afrique. Leurs chants et leurs danses ont rythmé nos journées de travail pendant trois semaines, rendant le chantier de reboisement plus agréable. Jamais, ils ne se plaignaient et ce, même sous la chaleur.

On dit souvent que les africains ne se bougent pas pour leur continent. A ces personnes, je leur répondrais que cela est erroné. Lorsque je repense à la motivation des correspondants, aux membres de l’organisation ALDIPE, qui se battent pour que la femme occupe une place plus importante dans la société, je me dis que l’avenir de ce continent si chaleureux ne s’annonce pas si obscur.

L’Afrique nous a montré un autre visage, celui d’une contrée souriante, créative et optimiste. Cette Afrique m’a permis de rencontrer toute une série de personnes, du coiffeur au conducteur de bâchée, en passant par sœur Immaculée, qui m’ont fait partager leurs expériences et leurs histoires.

De surcroît, l’Afrique m’a permis de découvrir toute une série de jeunes doïtiens qui comme moi, ont la volonté de changer le monde. J’ai rencontré de merveilleux amis, avec qui j’ai passé des moments mémorables. Après trois semaines passées à leur côté, j’ai appris à vivre en groupe et chacun m’a fait part de ses craintes, de ses joies et de ses moments de bonheurs. Le voyage a resserré les liens que nous avions tissés tout au long de l’année de formation.

Enfin, l’Afrique m’a également appris d’un point de vue plus personnel. Ce séjour m’a permis de développer ma confiance en moi. Lors des débats du soir, j’ai réussi à prendre la parole devant quarante personnes. Pour la première fois, j’ai osé parler de ce que je pouvais ressentir. Raconter ce que j’ai ressenti a été pour moi très aisé, entouré de ma nouvelle « famille ».Je ne les remercierai jamais assez.

Ce projet a été un parcours initiatique, à la fin duquel j’en suis sûr, j’ai grandi…

Maxime Doucet, Bénin 1 2013


Inscrivez-vous à notre newsletter